Reconstruire sa vie

Au terme du processus de rétablissement, la personne malade se trouve dans la phase dite de reconstruction et de croissance. Il s’agit maintenant de consolider l’autonomie et l’autodétermination acquises tout au long du programme. Il convient de s’investir pour continuer de vivre.

Au travers des différentes étapes, les patients ont découvert qu’une partie d’eux-même est restée intacte malgré les souffrances occasionnées par la maladie. Ils reprennent confiance en eux et en eurs capacités, même si les symptômes persistent. Ils s’accrochent aux défis qu’ils se sont lancés et continuent de prendre leur vie en main. Ils se sentent plus à l’aise en société et prennent part, de manière spontanée, à divers projets qui leur donnent une raison d’être en les inscrivant dans un rôle social déterminé.

Actuellement, mon état de santé est stabilisé, et je vais bien.
J’ai repris le travail à 80%, je fais des journées plus tranquilles, c’est chouette.
Je me connais mieux, et il me semble que je comprends mieux les autres.

J’ai découvert une part de moi que je ne connaissais pas.