Pour les écoles

Le Groupe Info a été créé en avril 2001 à la suite d’un stand tenu au marché à Lausanne, destiné à faire connaître la schizophrénie au grand public. >> Flyer 2013 – pdf

Dès cette date, des soignants issus de différentes professions (médecins, infirmiers, psychologues et assistants sociaux) ainsi que des usagers de la psychiatrie et des proches se sont réunis régulièrement pour élaborer une action de promotion de la santé mentale et de prévention auprès de jeunes adultes. Cette action se concrétise par un stand d’information dans des établissements scolaires de niveau gymnasial et de formation professionnelle ainsi que par des interventions dans les classes.

La venue du Groupe Info dans un établissement scolaire est mise sur pied avec la participation de toutes les personnes liées à la gestion de la santé dans l’école, telles que l’infirmière scolaire, les membres de la direc-tion, les médiateurs, le psychologue, des élèves, etc.

Les thèmes
Lors de nos interventions, nous abordons trois grands axes:

  • Promotion de la santé mentale auprès des adolescentes et adolescents
  • Déstigmatisation de la psychiatrie et des maladies mentales auprès des jeunes
  • Mise en évidence des réseaux d’aide à disposition des jeunes

Nos moyens
Pour entrer en contact avec les jeunes, nous disposons des outils suivants, qui peuvent être adaptés aux besoins de l’établissement :

  • une carte mettant en évidence les «réseaux»
  • des posters sur les représentation des troubles psychiques
  • un poster sur la santé mentale
  • un poster sur la psychiatrie aujourd’hui
  • des questions sur les grands sujets qui touchent les jeunes
  • un nombre important de dépliants et de brochures d’information

Les interventions en classe
Des équipes de deux personnes, formées d’un soignant et d’un usager ou d’un proche, échangent très ouvertement avec les élèves à propos de la santé mentale. A travers l’expérience de chacun, ils réfléchissent ensemble, par exemple, à ce qu’est la santé mentale, comment on la garde et que faut-il faire pour la recouvrer.

En classe, nous abordons aussi un certain nombre de problématiques liées aux circonstances que les jeunes peuvent rencontrer dans leur quotidien, ainsi que les réponses à entrevoir et le potentiel de solutions d’aide.

Pour parler de santé mentale, nous privilégions les contacts avec les adolescents, car c’est la tranche d’âge la plus vulnérable et aussi celle qui est très réceptive et curieuse d’apprendre.

Nous ne fournissons pas aux jeunes des définitions toutes faites, mais cherchons avec eux ce qui définit le mieux la santé mentale et quels sont les moyens de se faire aider.

Nos expériences
Nous sommes déjà intervenus dans les établissements scolaires suivants:

  • Gymnase de Chamblandes: novembre 2002
  • Gymnase Auguste-Piccard: septembre 2003 et novembre 2009
  • EPSIC: juin 2006
  • Gymnase de Beaulieu: octobre 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012
  • Collège de Champittet: avril 2009, février 2010 et mars 2012

Informations

Catherine Reymond Wolfer
Consultation de Chauderon
Av. d’Echallens 9
1004 Lausanne
+41 21 643 14 14
catherine.reymond-wolfer@chuv.ch

En images

[imagebrowser id=3]