Face à la schizophrénie, plus la prise en charge est précoce, meilleures sont les chances de rétablissement. C’est cet angle qui a eu la priorité lors de cette nouvelle édition, qui pour la première fois ne fut pas que lausannoise mais cantonale.

L’exposition «La schizophrénie sens dessus dessous» a été adaptée et déclinée aux quatre coins du canton, dans chaque secteur psychiatrique. Présentée en extérieur, au centre des villes de Lausanne, Nyon, Vevey et Yverdon, l’exposition est allée à la rencontre de la population. Quatre vernissages simultanés, avec à chaque fois une prise de parole officielle et un petit apéritif, ont encore permis de rendre la démarche plus visible.

SchizONight09

La 3e schiz-ô-night  a retrouvé son public. L’équipe nyonnaise à proposer un après-midi avec le film «Un homme d’exception» et une discussion après le projestion. Et le Groupe Info a fait des émules, permettant une sensibilisation également auprès des gymnasiens yverdonnois.

SchizAnEye

Dans un second temps, la schizophrénie s’est faite artiste, avec le concours de création schiz-an-eYe. Avec plus de 90 oeuvres reçues, le concours a rencontré un vif succès! Après sélection du jury, une quarantaine de travaux ont été exposés dans le cadre exceptionnel des sous-sols désaffectés du bâtiment des Cèdres de l’Hôpital de Cery.