En 2006, avec le slogan «On a tous un proche schizophrène», *l’îlot* souhaite illustrer qu’on peut considérer que chacun a, dans son entourage ou sa famille, une personne souffrant de schizophrénie, puisque la maladie touche 1 personne sur 100.

Pour rendre cette donnée visible, des personnalités et des quidams sont invités à poser avec la silhouette, créée spécialement pour l’occasion et qui représente ce proche schizophrène. Plus de 300 personnes ont joué le jeu, et l’opération a été largement reprise dans les médias.